• Retrouvez nous sur Facebook

INFO

le goupe de securite coule

Oui, c'est la fonction de cet organe de sécurité. A partir de 7 bar, la soupape de sécurité du groupe s'ouvre pour évacuer le trop plein d'eau et compenser ainsi la dilatation de l'eau dans le ballon. Cet écoulement survient pendant la période de chauffe du ballon, et environ 30 minutes après la fin du cycle de chauffe.

 

 

Le groupe de sécurité hydraulique protège le générateur d’eau chaude contre le risque d’éclatement. Il permet d'évacuer l'eau, suite à sa dilatation lors du chauffage, ce qui évite toute surpression dans le chauffe-eau. Placé en amont du ballon, il l’alimente en eau froide.

 

  • Plus résistant aux eaux agressives ou trop douces.
  • Meilleur débit interne
  • Réduction des pertes de charge
  • Tarage plus précis de la soupape
  • Protection de l’environnement : Plus léger, fabriqué grâce à des matériaux recyclables et compatibles avec toutes les sources d’énergies.
  • Nouvelle norme NF EN 1487
  • Fabrication en France et en usine certifiée ISO 9001 et ISO 14001
  • Garantie 5 ans
  • Modèle 7 bar de 1/2 à 3/4'’ à alimentation verticale
  • Pression nominale :  10 bar
  • Température maximum : 95°C
  • Puissance utile maximale :  1/2'’ : 75 kW - 3/4'’ : 150Kw

Le groupe de sécurité du chauffe-eau coule beaucoup, est-ce normal ?

Si la fuite est importante, c’est que la pression d’alimentation du réseau est trop forte. C'est particulièrement vrai la nuit, du fait de la baisse de consommation d’eau. La solution consiste à placer un réducteur de pression d’eau à proximité du groupe de sécurité. Un vase d’expansion sanitaire pourra aussi être installé pour amortir l’expansion de l’eau et éviter une ouverture trop importante du groupe de sécurité.

chauffe eaux électrique , ballon d'eau chaude , cumulus : sous marques ???

Si vous envisagez de changer votre chauffe-eau électrique (ou aussi appelé cumulus électrique ou ballon d'eau chaude sanitaire), méfiez vous des sous-marques et fausses appellations de certains produits sur le marché, et exigez  : Atlantic, De Dietrich, Thermor
La garantie des chauffe-eau électriques professionnels est au minimum de 5 ans pour la cuve et 2 ans pour les pièces détachées. Or on trouve sur le marché des produits dont la garantie est fortement diminuée (2 ans au lieu de 5 ans par exemple).
De même, un chauffe-eau indiqué « stéatite » n'a rien à voir avec un chauffe-eau « stéatite ACI » (Anode à Courant Imposé). Cette technologie permet, grâce à un thermostat électronique, une sécurité améliorée (anti chauffe-à sec), ainsi qu'une protection plus efficace contre la corrosion de la cuve, améliorant nettement sa durée de vie par rapport à un modèle classique. En outre, la régulation de température offre une protection contre les risques de bactérie comme la légionellose. Enfin, les produits vendu en grandes surfaces de bricolage (GSB) ou entrepôts discounts, sont le plus souvent importés hors de la zone euro et ne répondent pas toujours à toutes les exigences de qualité, de longévité et surtout d’économies d’énergie (épaisseur de l'isolation par exemple).
Alors certes, un chauffe-eau électrique de grande marque professionnel coute environ 2 à 3 fois plus cher que son équivalent en termes de contenance en grande surface. Vous vous dites donc que même si ce dernier tombe en panne, vous pourrez encore en acheter au moins un autre pour le même prix. A la rigueur pourquoi pas si vous êtes bricoleur. Mais pour ceux qui font appel à des professionnels, cela signifie pour eux de faire revenir prématurément quelqu’un avec à la clé à nouveau un cout d’intervention pour l’installation (où est alors l'économie, sans compter la perte de temps !). Mais dans tout les cas, le risque majeur qui pourrait arriver rapidement, reste la fuite du ballon (points de corrosion, mauvaise conception…) qui engendrerait un dégât des eaux dans votre logement…
Enfin, ces chauffe-eau premier prix pourraient bien vous donner des surprises à la lecture de votre facture d’électricité, leur consommation pouvant atteindre 50% de plus qu’un matériel de qualité.
Un chauffe-eau professionnel haut de gamme est souvent de « catégorie C ». Cette norme garantie des produits très performants selon plusieurs critères : le système ACI, la précision du thermostat, un voyant de chauffe, une faible charge thermique, une haute isolation, et surtout un coefficient « V40 » au minimum de 1,75. Ce dernier paramètre est l’un des plus importants lors du choix d’un chauffe-eau, car la capacité (le volume en litres) et/ou son prix, ne sont en effet pas les meilleurs critères de choix pour opter pour un appareil plutôt qu’un autre. Et très bizarrement, ce coefficient « V40 » n’est quasiment jamais indiquées les produits que l’on trouve en GSB (Grande Surface de Bricolage) ! Le « V40 » caractérise pourtant la capacité de production d’eau chaude pour la même consommation d’énergie. En fonction de son isolation et des performances des éléments qui le composent, un chauffe-eau peut donc produire un volume d’eau à 40°C plus ou moins important : un chauffe-eau de 200L possédant un V40 de 1,75 doit être capable de produire au minimum 1,75 fois son volume d’eau chaude à 40°C, soit 350L. Un modèle premier prix en GSB de 200L avec un V40 de 1,3, ça ne sera que 260L d’eau à 40°C pour la même consommation d’énergie.
Privilégier un matériel de qualité, certes plus onéreux à l'achat au départ, vous permettra d'avoir l'esprit tranquille pour longtemps, avec une consommation énergétique la plus économe. Un chauffe-eau non professionnel peut au final vous revenir bien plus cher en termes de consommation énergétique et/ou de remplacement prématuré ! Pensez-y lors de votre achat..

tube gaz souple pour cuisinière interdit des juillet 2019 ????

Gaz : la fin programmée des raccordements par tubes en caoutchouc

 

 

L'arrêté du 25 avril 2012 modifie les règles techniques et de sécurité applicables aux installations de gaz combustible et d'hydrocarbures liquéfiés à l'intérieur des bâtiments d'habitation. À compter du 1er juillet 2015, l'utilisation de robinets comportant une extrémité non démontable (about porte-caoutchouc soudé), sur laquelle est enfilé un tube souple à base de caoutchouc, sera interdite. Ils devront être remplacés par des robinets à obturation automatique intégrée (ROAI), la seule exception concernant les abouts porte-caoutchouc commercialisés conjointement avec un détendeur à usage domestique pour butane distribué à partir de récipients.

 De même, à compter du 1er juillet 2019, l'utilisation de tubes souples à base de caoutchouc de 15 mm de diamètre intérieur (répondant à la norme NF D 36-102), qui se raccordent directement à chaque extrémité sur des tétines (abouts annelés), sera également interdite, à l'exception des tubes souples de 6 mm de diamètre intérieur pour appareils ménagers à butane ou à propane. Ils devront être remplacés par des tuyaux flexibles à embouts mécaniques vissables.

Ces nouvelles dispositions devraient être prochainement intégrées au référentiel NF DTU 61.1 (contrôle de conformité des installations gaz) et à la norme NF P 45-500 relative aux diagnostics gaz.

    

rubrique utile

reglementations des prix

devis et facture  des le premier euros  reglementation actuel mai 2017

 

info : telechargement ci -dessous

guide de renovation logement anah

si vous envisager des travaux  de renoation , maison , appart , ect  ce guide vous sera utile